Twitter Facebook Vimeo

Le droit à la portée des Néo-Brunswickois

Nouvelles

le 14 décembre 2012

Lancement de la stratégie provinciale de prévention et de réduction de la criminalité

Une stratégie de prévention et de réduction de la criminalité a été lancée, aujourd'hui, dans le but de s'assurer que la démarche du gouvernement provincial à l'égard de la criminalité et de la victimisation est fondée sur des preuves, coordonnée de façon à optimiser l'utilisation des ressources limitées et axée sur l'obtention de résultats concrets.

« Il est nécessaire de remplacer l'intervention réactionnelle traditionnelle du système de justice pénale en matière de la criminalité, et cette stratégie a été conçue pour répondre à ce besoin », a déclaré le premier ministre, David Alward. « Les méthodes d'intervention actuelles sont coûteuses du point de vue monétaire et au niveau du capital humain. Une stratégie détaillée de prévention et de réduction de la criminalité permettra de garantir l'utilisation optimale des fonds publics et des ressources humaines. »

La stratégie, intitulée De la théorie aux résultats : Stratégie de prévention et de réduction de la criminalité du Nouveau-Brunswick, a été élaborée par la Table ronde sur la criminalité et la sécurité publique du ministère de la Sécurité publique. Elle est fondée sur des pratiques éprouvées au moyen de la planification, de l'éducation, de la coordination, du leadership novateur et de l'évaluation.

La stratégie est axée sur des priorités ciblées qui ont été établies en collaboration avec des spécialistes de l'ensemble la province, car le besoin est le plus grand dans les secteurs suivants :

  • les jeunes à risque;
  • les récidivistes chroniques; et
  • la violence familiale et conjugale.

Pour chaque priorité, des approches précises s'appliqueront aux besoins des populations des Premières Nations et aux problèmes de dépendance et de santé mentale.

Le gouvernement fédéral a fourni près de 300 000 $, par l’entremise du Fonds d'action en prévention du crime, pour appuyer le projet S'outiller pour prévenir la criminalité, qui a été mis à profit pour élaborer la stratégie de prévention et de réduction de la criminalité du Nouveau-Brunswick.

« Le Nouveau-Brunswick est l'un de nos principaux partenaires, et en lançant sa propre stratégie de prévention et de réduction de la criminalité, il appuie notre Stratégie nationale de prévention du crime pour lutter contre la criminalité et pour bâtir des collectivités plus fortes et plus sûres », a affirmé le ministre de la Sécurité publique du Canada, Vic Toews. « Ce genre de collaboration contribue grandement à assurer la sécurité dans nos rues. »

En adoptant une stratégie pour prévenir et réduire la criminalité et la victimisation, le Nouveau-Brunswick sera sur un pied d'égalité ou en avance comparativement à ce qui se passe dans d'autres provinces ou territoires au Canada.

« Il est vrai que les taux globaux de criminalité au Nouveau-Brunswick sont faibles comparativement à d'autres provinces, mais nous devons profiter de cette occasion pour miser sur nos forces existantes si nous voulons demeurer une province sécuritaire et continuer à jouir d'une qualité de vie élevée », a dit le ministre de la Sécurité publique et solliciteur général, Robert Trevors. « Les membres de la table ronde ont accompli un excellent travail en présentant au gouvernement une stratégie solide fondée sur des preuves. »