English
SPEIJ-NB • Service public d'éducation et d'information juridiques du Nouveau-Brunswick
  
Projets
Project de droit familial
Familles en sécurités…collectivités sûres
Vidéo pour les jeunes victimes d’actes criminels
Ateliers à l’intention des organismes de bienfaisance
Sites Web
Archives des projets
 
service de conférenciers
Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!
 
 
 
Projets

Annonce d’un nouveau projet de droit familial

Le Service public d’éducation et d’information juridiques du Nouveau Brunswick (SPEIJ NB) est heureux d’annoncer le lancement d’un projet visant à mettre sur pied un centre virtuel de droit familial. Grâce à l’aide financière de Justice Canada et de la collaboration d’un comité consultatif composé de juristes et d’intervenants communautaires, le SPEIJ NB prépare une gamme de ressources électroniques utiles en matière de droit de la famille. Pour accéder au centre, il suffira de cliquer sur un icône en ligne. L’utilisateur pourra choisir l’un des nombreux thèmes de droit familial qui rayonnent du centre, notamment :

Une grande partie de l’information offerte provient des publications existantes du SPEIJ NB. Grâce au centre virtuel de droit familial, l’information sera beaucoup plus facile d’accès. Les questions de droit familial sont complexes et il est toujours préférable de faire appel aux services d’un avocat ou au moins d’obtenir un avis juridique. Pour diverses raisons, de plus de plus de personnes tentent de régler leurs propres affaires de droit de la famille. Le SPEIJ n’offre pas d’avis juridiques ni de commentaires relatifs à des situations particulières. Cependant, les personnes qui prévoient se représenter elles mêmes peuvent explorer le centre virtuel pour en apprendre plus, entre autres, sur les moyens de régler des questions sans avoir recours aux tribunaux, les formulaires à remplir pour introduire diverses instances, ainsi que comment les obtenir et les remplir, et la marche à suivre pour fixer une audience.

Ce projet vise à aider les personnes qui se représentent elles mêmes à mieux se préparer à leur comparution et à réduire le stress qui y est associé. Nous espérons que ce projet permettra également d'augmenter l'efficacité du tribunal, car les juges devront interrompre moins souvent les instances pour éduquer les plaideurs sans avocat.

Nous sommes heureux de souhaiter la bienvenue à deux nouvelles adjointes à la recherche juridique qui travailleront à ce projet, soit Mélodie Lagacé et Wendy Miller.


Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec pleisnb@web.ca